Sélectionner une page

L’essentiel du Sarlat touristique

LOVE PERIGORD – Podcast Guide et circuit sur IZI-Travel visiter Sarlat en audio

Classée au patrimoine mondial de l’UNESCO, Sarlat est l’une des plus belles villes de France. Elle compte 66 monuments classés ou inscrits dans un périmètre de 11 hectares, et elle est répertoriée dans le célèbre guide vert comme un site “à visiter”, avec 3 étoiles.

Le site de Sarlat

Le nom “Sarlat” vient du latin serrum, “colline” et latum, “large”. Le noyau historique de Sarlat s’est construit dans une étroite cuvette modelée dans les sables et les calcaires du crétacé par le modeste ruisseau de Cuze. Ce lieu particulier et cette forme creuse lui vaudront l’installation, au IXe siècle, d’une abbaye à l’origine du développement de la ville. Son extension s’est ensuite faite vers le nord et surtout vers le sud avec beaucoup de lenteur, créant aujourd’hui un corridor urbain de plus de 4km.

La ville est entourée d’une muraille médiévale dont il ne reste aujourd’hui que deux tours. Mais il est également intéressant de découvrir son quartier médiéval : la rue des Consuls où l’on trouve de nombreuses belles maisons du XVIIIe siècle ainsi que d’autres rues (rue des Marronniers, rue Gambetta…) qui sont des petites ruelles avec de vieilles maisons aux balcons de bois.

Origines de Sarlat

Sarlat est une ville exceptionnelle, et son atmosphère médiévale vous fait voyager dans le temps.
Sarlat possède un riche passé préhistorique et antique. Des traces d’occupation datant de la préhistoire, comme des outils en silex, ont été retrouvées dans les environs de la ville. Plusieurs grottes ornées, telles que la grotte de Lascaux, se trouvent également à proximité de Sarlat et témoignent de la présence d’hommes préhistoriques dans la région.

Au cours de l’Antiquité, la ville était connue sous le nom de Sarlatium et faisait partie de la province romaine d’Aquitaine. Des vestiges de villas romaines ont été découverts dans les alentours de la ville.

Au Moyen Âge, la ville se développe autour de l’abbaye bénédictine de Saint-Sacerdos, fondée au IXe siècle. La ville devient un important centre religieux et commercial, grâce à son marché et à sa foire annuelle. Au fil des siècles, de nombreuses maisons et édifices religieux sont construits, donnant à la ville son caractère médiéval.

L’histoire ancienne de Sarlat

En 1153, Sarlat est placée directement sous l’autorité de Rome. Au fil du temps, l’abbaye tombe en déclin et finit par devenir un évêché sous le pape Jean XXII en 1318. Le premier évêque de Sarlat est Arnaud de Stapone, tué par une flèche pendant la messe en 1223. Ces rivalités permettent aux ambitions des bourgeois sarladais de grandir ; ils veulent s’affranchir du pouvoir religieux et finissent par obtenir le contrôle de leur ville grâce au statut de commune en 1223. Le seigneur-abbé et la commune s’affrontent lors de nombreux procès jusqu’à ce que le roi Philippe IV le Bel reconnaisse l’autorité des bourgeois de Sarlat en 1299. En échange de cette faveur, le pape Jean XXII décide de transformer l’abbaye en évêché afin qu’elle ait plus de pouvoir sur sa population ; à cette époque, environ 6000 habitants vivent à Sarlat et leur nombre ne cessera d’augmenter tout au long du siècle.

Au XIVe et XVe siècles, Sarlat connut un changement important avec l’établissement de l’évêché en 1317, ce qui témoigne de l’importance croissante de la ville dans la région. La création de l’évêché répondait à la nécessité de mieux encadrer spirituellement une population en expansion et de lutter contre l’hérésie qui avait prospéré dans la région. Cependant, l’évêché connut des tensions internes similaires à celles de l’abbaye, notamment entre l’abbé et les moines.

Le territoire de l’évêché fut délimité par la Dordogne et la Vézère, et comprenait sept archiprêtrés et 278 paroisses. Malgré les difficultés financières et les besoins importants de rénovation des bâtiments de l’ancienne abbaye, certaines personnalités ecclésiastiques de Sarlat ont joué un rôle important sur la scène nationale.

Au cours de cette période, Sarlat a également subi les ravages de la guerre de Cent Ans, qui ont entravé la reconstruction et la prospérité de la ville.

La guerre de 100 ans à Sarlat

La Guerre de Cent Ans a été un conflit majeur entre la France et l’Angleterre qui a duré de 1337 à 1453. Elle a été marquée par une série de batailles, de sièges, de trêves et de traités. L’origine de la guerre remonte à des querelles féodales et dynastiques sur la possession de terres en France, notamment la Guyenne, qui appartenait au Roi d’Angleterre mais était revendiquée par le Roi de France.

Le siège de Sarlat en 1361 a été un événement significatif de la guerre. Il a montré l’importance stratégique des cités fortifiées dans la défense des territoires, ainsi que l’impact économique et social des conflits sur les populations locales. Sarlat, en tant que ville fortifiée, a été un enjeu majeur pour les deux parties, car elle pouvait servir de base pour les opérations militaires dans la région.

La ville de Sarlat a choisi de se ranger du côté de l’Angleterre, ce qui a entraîné son siège par les troupes françaises. Cette décision a été motivée par des intérêts locaux et économiques, ainsi que par des liens historiques et culturels avec l’Angleterre. Toutefois, cela a également entraîné des coûts élevés pour la ville, car elle a dû supporter les dépenses de défense et les dommages causés par les conflits.
Plusieurs facteurs peuvent expliquer pourquoi la ville a choisi de se ranger du côté des Anglais :

  1. Les liens commerciaux : Sarlat était une ville prospère grâce à ses activités économiques, notamment le commerce du vin et du sel. Elle entretenait des liens commerciaux étroits avec l’Angleterre, qui était un marché important pour ses produits. Les habitants de Sarlat craignaient que ces liens commerciaux ne soient interrompus si la ville se rangeait du côté du Roi de France, qui avait imposé un embargo sur les exportations vers l’Angleterre.
  2. Les liens culturels : Les habitants de Sarlat entretenaient des liens culturels étroits avec l’Angleterre, notamment en raison de la présence de nombreux pèlerins anglais dans la ville. Ils partageaient également une langue et une culture communes avec les Anglais.
  3. Les rivalités locales : Les rivalités entre les seigneurs locaux ont également joué un rôle dans la décision de Sarlat de se ranger du côté des Anglais. Certains seigneurs locaux étaient en conflit avec le Roi de France et ont choisi de soutenir l’Angleterre pour affaiblir leur adversaire.

En somme, les intérêts de Sarlat à soutenir les Anglais pendant la Guerre de Cent Ans étaient principalement économiques et culturels, avec également des facteurs politiques locaux. Cependant, ce choix a entraîné des conséquences économiques et sociales coûteuses pour la ville, y compris des sièges et des dommages matériels.

Malgré les difficultés rencontrées, Sarlat a réussi à se maintenir et à évoluer pendant la guerre. Elle est devenue une place importante pour le royaume, en tant que ville stratégique et centre économique de la région. Elle a également acquis une dimension nouvelle en termes de culture, d’art et d’architecture, grâce aux influences anglaises et françaises.

En fin de compte, la Guerre de Cent Ans a eu un impact profond sur l’histoire de la France et de l’Angleterre, ainsi que sur l’Europe en général. Elle a marqué la fin de l’ère médiévale et le début de la Renaissance, en favorisant l’émergence de nouveaux États et de nouvelles idées politiques et culturelles.

16ème siècle

La période qui a suivi la Guerre de Cent Ans a été marquée par une grande effervescence culturelle et artistique en France, et Sarlat n’a pas fait exception. La ville a connu une période de prospérité économique et de développement artistique, notamment grâce à l’influence de l’évêque Nicolas Gaddi, qui a favorisé l’éclosion d’édifices religieux et civils dans la ville. Sarlat a également été influencée par les idées humanistes italiennes, qui ont contribué à enrichir la vie intellectuelle de la ville.

Cependant, la période des guerres de religion a été difficile pour Sarlat. La ville est restée fidèle au catholicisme, ce qui lui a valu des assauts répétés de la part des protestants. Bien que la ville ait brièvement été occupée par les protestants, les catholiques ont finalement repris le dessus. Ces conflits ont entraîné des destructions et des pertes humaines importantes pour la ville.

Malgré ces épreuves, la ville a su préserver son patrimoine architectural et urbanistique. Les rues et les monuments de Sarlat sont le reflet de cette époque marquée par les conflits et l’enfermement protecteur, mais aussi par la prospérité économique et l’effervescence culturelle. Ainsi, Sarlat a su conserver son charme médiéval, qui attire aujourd’hui de nombreux visiteurs et touristes.

17ème siècle et Révolution Française

Au XVIIe siècle, Sarlat a connu une période de reconstruction et de rénovation sous l’évêque Louis II de Salignac. Les guerres qui ont ravagé la ville ont conduit à une nécessité de réparer les édifices religieux et de remettre en état la ville. La Contre-Réforme a également encouragé l’installation de nouveaux ordres religieux dans la ville, tels que les Pénitents bleus et blancs et les Jésuites, témoignant ainsi du raffermissement de la foi catholique.

Cependant, cette période de reconstruction a été interrompue par la Fronde, qui a perturbé la vie politique et économique de la ville. Malgré cela, certains évêques ont poursuivi leurs efforts de restauration de monuments et de construction de nouveaux édifices.

Malheureusement, avec l’arrivée de la Révolution française, la ville a subi des changements considérables. Les fonctions de la ville et l’occupation de l’espace ont été transformées. Les biens de l’Église ont été nationalisés et vendus, les ordres religieux ont été dissous et les églises ont été utilisées à d’autres fins.

En somme, le XVIIe siècle a été marqué par une période de reconstruction et de rénovation pour Sarlat, mais cette époque a également été perturbée par des conflits et a été suivie par des bouleversements majeurs avec l’arrivée de la Révolution française.

Evénements importants pendant la Révolution française :

  1. La prise de la ville par les révolutionnaires : En 1789, les habitants de Sarlat ont pris les armes pour soutenir la Révolution française. Ils ont formé une milice locale et ont pris le contrôle de la ville.
  2. La suppression des privilèges : Comme dans toute la France, la Révolution française a supprimé les privilèges de la noblesse et du clergé. Les biens de l’Église ont été confisqués et vendus, et les institutions religieuses ont été supprimées.
  3. La mise en place de la Terreur : À partir de 1793, la Terreur a été instaurée en France. Sarlat n’a pas été épargné par cette période de violence et de répression. De nombreux habitants ont été arrêtés, emprisonnés ou exécutés.
  4. La chute de Robespierre : En 1794, Maximilien Robespierre, l’un des leaders de la Révolution française, a été exécuté. Cette exécution a marqué la fin de la Terreur et a permis une période de relative stabilisation en France.

Jusqu’à aujourd’hui

Après la Révolution française, Sarlat a connu une période de relative stabilité. Elle est devenue chef-lieu de district puis sous-préfecture, mais a perdu sa prééminence en raison de la disparition du diocèse, qui a été rattaché à celui de Périgueux.

Pendant près de cent-cinquante ans, la ville s’est endormie et a connu un déclin économique. Cependant, depuis le milieu des années 1960, elle a été revitalisée grâce à la création du secteur sauvegardé en 1964. Cette opération pilote a permis de sauver la ville et de restaurer ses soixante-cinq monuments et immeubles protégés.

La loi Malraux promulguée en 1962 a joué un rôle clé dans cette restauration en offrant des financements et des critères de restauration pour préserver le patrimoine historique de la ville. Sarlat est aujourd’hui une ville touristique très populaire, connue pour sa beauté architecturale et sa richesse culturelle.

Autour de  Sarlat,

vous trouverez de nombreuses choses à faire et à voir. Vous pouvez visiter la ville médiévale, faire une excursion dans les célèbres châteaux de la Dordogne, visiter les grottes préhistoriques de Lascaux II (la grotte la plus visitée d’Europe), faire une visite guidée des vignobles ou simplement vous détendre et déguster un bon repas dans l’un de ses nombreux restaurants. La ville est également entourée de nombreux vignobles et châteaux. Les plus célèbres sont : Le château de Castelnaud, le château de Beynac, le château des Milandes où vécut Joséphine Baker.

Sarlat est également célèbre pour ses marchés, qui se tiennent tous les samedis matin et où vous pouvez trouver de tout, des produits locaux aux vêtements et aux artisans. La ville compte de nombreux restaurants et bars où vous pourrez déguster un bon repas ou boire un verre.

LOVE PERIGORD – Podcast on IZI-Travel tell you Sarlat here in english

 

Sarlat is an exceptional city, and its medieval atmosphere takes you back in time.
Sarlat has a rich prehistoric and ancient past. Traces of prehistoric occupation, such as flint tools, have been found in the vicinity of the city. Several ornate caves, such as the Lascaux cave, are also near Sarlat and testify to the presence of prehistoric men in the region.

During antiquity, the town was known as Sarlatium and was part of the Roman province of Aquitaine. Remains of Roman villas were discovered in the vicinity of the city.

In the Middle Ages, the city developed around the Benedictine abbey of Saint-Sacerdos, founded in the ninth century. The city became an important religious and commercial center, thanks to its market and its annual fair. Over the centuries, many houses and religious buildings were built, giving the city its medieval character.

In the 18th century, the city underwent major transformations, notably with the construction of many mansions, witnesses to the prosperity of the city at that time.

Today, Sarlat is a tourist town renowned for its exceptional historical and architectural heritage, and for its Perigord gastronomy.

Listed as a UNESCO World Heritage Site, Sarlat is one of the most beautiful towns in France. It has 66 listed or listed monuments within an 11 hectare perimeter, and it is listed in the famous green guide as a site “to visit”, with 3 stars.

THE SARLAT SITE

The name “Sarlat” comes from the Latin serrum, “hill” and latum, “wide”. The historic core of Sarlat was built in a narrow basin shaped in the sands and limestones of the Cretaceous by the modest stream of Cuze. This particular place and this hollow form will earn it the installation, in the 9th century, of an abbey at the origin of the development of the city. Its extension was then made towards the north and especially towards the south very slowly, creating today an urban corridor of more than 4 km.

The town is surrounded by a medieval wall of which only two towers remain today. But it is also interesting to discover its medieval quarter: the rue des Consuls where there are many beautiful 18th century houses as well as other streets (rue des Marronniers, rue Gambetta…) which are small alleys with old houses with wooden balconies.

ORIGINS OF SARLAT

Sarlat is an exceptional city, and its medieval atmosphere takes you back in time.
Sarlat has a rich prehistoric and ancient past. Traces of occupation dating from prehistoric times, such as flint tools, have been found in the vicinity of the city. Several decorated caves, such as the cave of Lascaux, are also near Sarlat and testify to the presence of prehistoric men in the region.

During antiquity, the city was known as Sarlatium and was part of the Roman province of Aquitaine. Remains of Roman villas have been discovered around the city.

In the Middle Ages, the city developed around the Benedictine abbey of Saint-Sacerdos, founded in the 9th century. The city becomes an important religious and commercial center, thanks to its market and its annual fair. Over the centuries, many houses and religious buildings were built, giving the town its medieval character.

THE ANCIENT HISTORY OF SARLAT

In 1153, Sarlat was placed directly under the authority of Rome. Over time, the abbey fell into decline and eventually became a bishopric under Pope John XXII in 1318. The first bishop of Sarlat was Arnaud de Stapone, who was killed by an arrow during mass in 1223. These rivalries allow ambitions bourgeois Sarladais to grow; they want to free themselves from religious power and end up obtaining control of their city thanks to the status of commune in 1223. The lord-abbot and the commune clash during numerous trials until King Philippe IV le Bel recognizes the authority of the citizens of Sarlat in 1299. In exchange for this favour, Pope John XXII decides to transform the abbey into a bishopric so that it has more power over its population; at that time,

In the 14th and 15th centuries, Sarlat underwent a significant change with the establishment of the bishopric in 1317, which testifies to the growing importance of the city in the region. The creation of the bishopric responded to the need to provide better spiritual support to an expanding population and to fight against the heresy that had flourished in the region. However, the bishopric experienced internal tensions similar to those of the abbey, especially between the abbot and the monks.

The territory of the bishopric was delimited by the Dordogne and the Vézère, and included seven archpriests and 278 parishes. Despite the financial difficulties and the major renovation needs of the buildings of the old abbey, certain ecclesiastical personalities of Sarlat played an important role on the national scene.

During this period, Sarlat also suffered the ravages of the Hundred Years War, which hampered the reconstruction and prosperity of the city.

THE 100 YEARS WAR IN SARLAT

The Hundred Years War was a major conflict between France and England which lasted from 1337 to 1453. It was marked by a series of battles, sieges, truces and treaties. The origin of the war dates back to feudal and dynastic disputes over the possession of land in France, notably Guyenne, which belonged to the King of England but was claimed by the King of France.

The siege of Sarlat in 1361 was a significant event in the war. It showed the strategic importance of fortified cities in the defense of territories, as well as the economic and social impact of conflicts on local populations. Sarlat, as a fortified city, was a major issue for both sides, as it could serve as a base for military operations in the region.

The town of Sarlat chose to side with England, which resulted in its siege by French troops. This decision was motivated by local and economic interests, as well as historical and cultural ties with England. However, this also resulted in high costs for the city, as it had to bear the defense expenses and the damage caused by the conflicts.
Several factors may explain why the city chose to side with the English:

  1. Commercial links: Sarlat was a prosperous city thanks to its economic activities, in particular the wine and salt trade. She had close trade ties with England, which was an important market for her products. The inhabitants of Sarlat feared that these commercial links would be interrupted if the city sided with the King of France, who had imposed an embargo on exports to England.
  2. Cultural ties: The inhabitants of Sarlat had close cultural ties with England, in particular due to the presence of many English pilgrims in the city. They also shared a common language and culture with the English.
  3. Local rivalries: Rivalries between local lords also played a part in Sarlat’s decision to side with the English. Some local lords were in conflict with the King of France and chose to support England to weaken their adversary.

In sum, Sarlat’s interests in supporting the English during the Hundred Years’ War were primarily economic and cultural, with local political factors as well. However, this choice resulted in costly economic and social consequences for the city, including sieges and property damage.

Despite the difficulties encountered, Sarlat managed to maintain itself and evolve during the war. It has become an important place for the kingdom, as a strategic city and economic center of the region. It has also acquired a new dimension in terms of culture, art and architecture, thanks to English and French influences.

Ultimately, the Hundred Years’ War had a profound impact on the history of France and England, as well as Europe in general. It marked the end of the medieval era and the beginning of the Renaissance, encouraging the emergence of new states and new political and cultural ideas.

16TH CENTURY

The period following the Hundred Years War was marked by great cultural and artistic effervescence in France, and Sarlat was no exception. The city experienced a period of economic prosperity and artistic development, thanks in particular to the influence of Bishop Nicolas Gaddi, who encouraged the emergence of religious and civil buildings in the city. Sarlat was also influenced by Italian humanist ideas, which helped enrich the intellectual life of the city.

However, the period of the wars of religion was difficult for Sarlat. The city remained faithful to Catholicism, which earned it repeated assaults from Protestants. Although the city was briefly occupied by Protestants, the Catholics eventually took over. These conflicts have resulted in significant destruction and human loss for the city.

Despite these hardships, the city has managed to preserve its architectural and urban heritage. The streets and monuments of Sarlat reflect this era marked by conflicts and protective confinement, but also by economic prosperity and cultural effervescence. Thus, Sarlat has retained its medieval charm, which today attracts many visitors and tourists.

17TH CENTURY AND FRENCH REVOLUTION

In the 17th century, Sarlat experienced a period of reconstruction and renovation under Bishop Louis II de Salignac. The wars that ravaged the city led to a need to repair religious buildings and rehabilitate the city. The Counter-Reformation also encouraged the installation of new religious orders in the city, such as the Blue and White Penitents and the Jesuits, thus testifying to the strengthening of the Catholic faith.

However, this period of reconstruction was interrupted by the Fronde, which disrupted the political and economic life of the city. Despite this, some bishops continued their efforts to restore monuments and build new buildings.

Unfortunately, with the arrival of the French Revolution, the city underwent considerable changes. The functions of the city and the occupation of space have been transformed. Church property was nationalized and sold, religious orders were dissolved, and churches were used for other purposes.

In sum, the 17th century was marked by a period of reconstruction and renovation for Sarlat, but this era was also disrupted by conflict and was followed by major upheavals with the arrival of the French Revolution.

Important events during the French Revolution:

  1. The capture of the city by the revolutionaries: In 1789, the inhabitants of Sarlat took up arms to support the French Revolution. They formed a local militia and took over the town.

  2. The removal of privileges: As in all of France, the French Revolution removed the privileges of the nobility and the clergy. Church property was confiscated and sold, and religious institutions were suppressed.

  3. The establishment of the Terror: From 1793, the Terror was established in France. Sarlat was not spared by this period of violence and repression. Many residents were arrested, imprisoned or executed.

  4. The Fall of Robespierre: In 1794, Maximilien Robespierre, one of the leaders of the French Revolution, was executed. This execution marked the end of the Terror and allowed a period of relative stabilization in France.

TILL TODAY

After the French Revolution, Sarlat experienced a period of relative stability. It became the capital of a district and then a sub-prefecture, but lost its pre-eminence due to the disappearance of the diocese, which was attached to that of Périgueux.

For nearly one hundred and fifty years, the city fell asleep and experienced economic decline. However, since the mid-1960s, it has been revitalized thanks to the creation of the safeguarded sector in 1964. This pilot operation made it possible to save the city and restore its sixty-five protected monuments and buildings.

The Malraux law enacted in 1962 played a key role in this restoration by offering funding and restoration criteria to preserve the historic heritage of the city. Sarlat is today a very popular tourist town, known for its architectural beauty and cultural richness.

AROUND SARLAT,

you will find many things to do and see. You can visit the medieval town, take a trip to the famous castles of the Dordogne, visit the prehistoric caves of Lascaux II (the most visited cave in Europe), take a guided tour of the vineyards or simply relax and enjoy a good meal in one of its many restaurants. The city is also surrounded by numerous vineyards and castles. The most famous are: The castle of Castelnaud, the castle of Beynac, the castle of Milandes where Josephine Baker lived.

Sarlat is also famous for its markets, which are held every Saturday morning and where you can find everything from local produce to clothing and artisans. The city has many restaurants and bars where you can enjoy a good meal or a drink.

Le serment templier

Le serment templier

« Ecoutez, beau Frère, ce qu’il nous reste à vous demander : promettez à Dieu et à Notre Dame…

Développement et transformation personnels

Au cœur de notre société en perpétuelle évolution, l’être humain recherche un phare dans l'obscurité du quotidien : le développement personnel. Ce concept, aussi vaste que l’horizon, est devenu le cri silencieux de ceux qui aspirent à une vie plus épanouie, plus...

La Porte des Tours à Domme

La Porte des Tours à Domme

Je me tiens devant la Porte des Tours, cette entrée majestueuse de la bastide de Domme qui s'impose à mon regard, non pas par sa seule stature, mais par le poids des siècles qu’elle a vus passer. Le soleil du matin caresse les pierres anciennes, illuminant des tours...

La Dream Machine, l’alliée innovante contre le stress

La Dream Machine, l’alliée innovante contre le stress

Dans l'ambiance chaleureuse d'un café au crépuscule, à Sarlat, Sofia, les yeux pétillants d'enthousiasme, partage son aventure transformatrice avec Lionel, son ami de longue date, qui l'écoute avec un mélange d'intérêt et de scepticisme. Sofia : Lionel, laisse-moi te...

Naturisme

Naturisme

Un texte inspiré du livre L’état de naissance, la nudité. Je suis né nu. C'est dans cette vérité que je vis. C'est dans cette vérité que j'étais. Nu. Toujours. Dans la continuité du temps, depuis le ventre maternel jusqu’à l’infini de l’espace autour de moi. La nudité...

Saisir l’âme des lieux. Le Badaud de Sarlat

Saisir l’âme des lieux. Le Badaud de Sarlat

Voir aussi dans Culture Périgord et Love Périgord Il demeure, moulé dans le bronze par la main experte de Gérard Auliac, comme un rappel silencieux du temps où les heures semblaient s'étirer, s'allonger, dans une sorte de dilatation de l'instant présent.Il n'a pas...

Découverte du bien-être par le chant

Découverte du bien-être par le chant

--- Bonjour à tous ! En tant que passionnée du bien-être et toujours à la recherche de nouvelles méthodes pour améliorer ma santé et mon bien-être, je suis tombée sur quelque chose d'assez fascinant. J'aimerais partager cette découverte avec vous. L'impact du chant...

Etonnant ? Un musée de la truffe à Sarlat

Etonnant ? Un musée de la truffe à Sarlat

Once upon a time in Sarlat, there stood a mysterious building adorned with an elegant shield-shaped sign. On this sign, bold white letters stood out against a black backdrop, heralding the inauguration of the "Truffle Museum", a daring signature of the Signorini...

Juliette et Chloé à Sarlat

Juliette et Chloé à Sarlat

--- Juliette et sa Barbie aventurière Il était une fois, une petite fille nommée Juliette. Elle avait sept ans et vivait à Paris. Elle était très excitée, car elle allait passer ses vacances d'été à Sarlat, cette belle ville médiévale du sud-ouest de la France....

Histoire de Sarlat : les origines

Histoire de Sarlat : les origines

Il était une fois, au cœur de la France, un endroit charnière entre Cahors et Saintes, un lieu de passage obligé pour les voyageurs de l'époque. Dans ce lieu, dans la mystique première moitié du IXe siècle, une abbaye voit le jour, bâtie à la croisée des routes et des...

L’identité de la Dordogne et sa valorisation

L’identité de la Dordogne et sa valorisation

La Dordogne, le Périgord, a réussi à valoriser son territoire de multiples manières : Promotion de la culture locale : La Dordogne est célèbre pour sa gastronomie, notamment ses truffes, ses noix et son foie gras. De nombreux marchés et festivals locaux, tels que le...

Subtilité de la cuisine asiatique au Buffet d’Asie à Sarlat

Subtilité de la cuisine asiatique au Buffet d’Asie à Sarlat

Il était une fois, dans la belle ville de Sarlat, une jeune famille de quatre personnes, des habitués du Buffet d'Asie et de leurs plats à volonté. Depuis quatre ans, leur aventure gastronomique était ponctuée de visites régulières au restaurant dirigé par le couple...

L’Aloe Vera proposé par la Maison des Thérapies Douces

L’Aloe Vera proposé par la Maison des Thérapies Douces

Voici ce qu'un des animateurs de la Maison des Thérapies Douces, inspiré par la plante, nous en a dit. L'Aloe Vera, c'est un cadeau de la nature aux mille vertus. Elle se présente avec humilité, déguisée en plante grasse, toute en élégance et en discrétion. Le doux...

Les Tarots symboliques

Les Tarots symboliques

Le bien-être passe par des chemins auxquels on ne pense pas toujours. La voie symbolique, mène à une compréhension plus profonde, plus humaine, de la réalité.Les anciens tarots de Marseille nous offrent toute une richesse de symboles, de possibilités...

La Maison des Thérapies douces, tous les articles

La Maison des Thérapies douces, tous les articles

La présentation de la Maison des Thérapies Douces, à Sarlat, et en ligne, c'est ici Elle vous propose à la fois les thérapies elles-mêmes, mais aussi des explications, des ateliers, des animations de terrain, pour que tous ceux qui utilisent ces "médecines"...

Sarlat La Maison des thérapies douces

Sarlat La Maison des thérapies douces

A Sarlat, en centre ville, ouverture de « La maison des thérapies douces »   Les Sarladaise et Sarladais  peuvent maintenant s’adresser à des spécialistes de thérapies douce, et choisir en toute connaissance de cause ce qui leur convient.Ce lieu, Galerie...

Le Badaud fait du cyclotourisme

Le Badaud fait du cyclotourisme

  Il était une fois... Le badaud de Sarlat avait décidé de se lancer dans une grande aventure cyclotouristique en Dordogne. Il avait tout préparé méticuleusement : son vélo était équipé de toutes les dernières technologies, il avait emporté une tente ultralégère, un...

Le Badaud de Sarlat et la semeuse de rêves

Le Badaud de Sarlat et la semeuse de rêves

Le Badaud de Sarlat est un personnage symbolique de la ville qui aime se promener dans les rues pour observer les gens et écouter leurs histoires. Et même si la statue ne bouge pas, surplombant la Place de la Liberté, elle est devenue un lieu de rendez-vous pour les...

Une lune bleue sur Paris

Une lune bleue sur Paris

Une histoire du Badaud de Sarlat Le badaud voyage, il rêve, il fait ses petits tours de tourisme culturel, et raconte ensuite ses histoires à qui veut bien l'entendre. Il suffit de tendre son portable vers son QR Code Il était une fois, je suis allé à Paris. C'était...

LOU COCAL l’excellence de la biscuiterie sarladaise

LOU COCAL l’excellence de la biscuiterie sarladaise

Entreprises, institutions, associations : nous vous accompagnons en communication, storytelling, podcasts et même en concevant votre magazine augmenté.Nous utilisons aussi l'Intelligence Artificielle pour créer des contenus performants et différenciateurs ! Contact :...

Noël et les fêtes à Sarlat et autour – 2022-23

Noël et les fêtes à Sarlat et autour – 2022-23

Le marché de Noël, la gastronomie, toute l'ambiance de la ville médiévale, les expositions... et puis tous ces lieux proches, magiques, à vivre. Toutes les animations du Marché de Noël, iciQuelques belles idée et le programme de Noël, avec le fabuleux Marché de Noël...

GORODKA village insolite à Sarlat

GORODKA village insolite à Sarlat

Aller à Gorodka Dans la campagne luxuriante de Sarlat, à seulement 4 km de la ville, se trouve Gorodka. Créé par Pierre Shasmoukine en 1970, ce lieu est une célébration de l'art, de la nature et de la durabilité dans le contexte historique du Perigord. Au départ,...

Laisser une réponse

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Articles les plus consultés

Pin It on Pinterest

Share This